Les Seniors éliminés après prolongation

Samedi 19 octobre, le championnat laisse sa place à la coupe avec un déplacement chez l'un des adversaires du groupe B de 2ème division, JDF 3 sur le terrain synthétique de Tavaux. Une équipe dont la concurrence est rude et qui arrive à laisser une dizaine de joueurs de côté chaque week-end. Il fallait s'attendre à un match de haute intensité. L'entame confirme le niveau des adversaires du jour. Le coach Iyad Aït Razzouk avait bien préparé l'affrontement. Les joueurs appliqués dans l'exécution des consignes, se montrent efficaces devant un Lucas Ecoiffier des grands jours. Les rouges font tourner la balle sans gros danger. A la quinzième minute, une frappe de près est détournée par Lucas et frôle la barre. Le danger n'est pas palpable et les rouges essaient de trouver les joueurs de couloir pour contourner le bloc vert bien organisé. 10 minutes plus tard, l'ailier de Jura Dolois dépose un joli centre sur l'attaquant idéalement placé qui trompe efficacement notre portier (25', 1-0). Les muscadiens restent concentrés sur leur tâche et accumulent les coups de pied offensifs. Romain Léon Martinez les tire avec application et apporte le danger dans la défense locale. Nos joueurs de tête comme Justin GUILLOT et Julien ROBARDET sont présents à la réception. Sur l'un de ces coups francs, Justin GUILLOT saute plus haut que tout le monde et marque d'une tête imparable (32', 1-1). Les deux équipes se neutralisent et rentrent aux vestiaires sur ce score.

La seconde période reprend avec les mêmes intentions de la part des 2 équipes. Les rouges, multiplent les offensives et les verts travaillent collectivement pour déjouer une équipe d'un très bon niveau. Encore sur un coup franc tiré par Romain à 35 mètres, le gardien rouge relâche le ballon fusant. Sylvain BARBE avait suivi et marque de près (60', 1-2). Jura Dolois pousse alors en multipliant les offensives mais c'est sans compter sur un grand Lucas. Premier tournant, à la 75'. Sur un superbe changement d'aile, Justin ROLET reprend magnifiquement le ballon à 25 mètres le long de la touche mais voit sa frappe s'écraser sur le second poteau extérieur. Le jeu s'équilibre et l'on sent la bonne issue de ce match mais second tournant, lorsque l'arbitre mal placé, ne siffle pas la faute sur Vincent Pugeault qui se fait crocheter dans sa surface l'empêchant de dégager. Le ballon est exploité par l'attaquant qui trompe Lucas (85', 2-2). Les Verts ont laissé quelques plumes dans cette âpre bataille. Guillaume CUSSEY et Théo CONRY ne peuvent reprendre la partie et Corentin DEBRAND se voit pris de crampes. La sortie de ces maillons du système muscadien déséquilibre les débats. Pourtant les verts s'accrochent tout au long de la première prolongation mais de retour pour la seconde, ils craquent et juradolois déroule après le troisième but (107', 3-2) copie conforme de l'ouverture du score. Les autres buts ne sont qu'anecdotiques. Pour finir JDF s'impose 5-2.

Le groupe mérite les félicitations et les encouragements à continuer sur cette voie. Solidarité, collectif et efficacité sont les fins mots de cette soirée dont la qualification ne tenait qu'à des détails dans un match de haute intensité. SAR