Seniors : Un derby bien maîtrisé pour une victoire très précieuse !

C'est bien connu : un derby ça se joue mais surtout, ça se gagne ! le FCMA a su ce dernier dimanche s'approprier cet adage pour s'offrir au pied du "Bégon" un succès bien précieux à un moment clé de la saison. Pourtant l'avant match s'avérait particulièrement délicate alors que les perspectives de départ (début de semaine) semblaient très positives. Prévus dans l'effectif Paul Jeunet (indisponible) et Max Gaillard (blessé) déclaraient forfait dans un premier temps mais ce n'était fini. Besnik Perteshi (mal de dos) devait à son tour renoncer en dernière minute. A cela s'ajoutait un imbroglio administratif concernant la licence de la dernière recrue Mathias Bouillet avec une impossibilité de présence sur la feuille de match (non validation en ligue !). C'est donc avec un effectif très limité que le FC Mouchard-Arc effectuait son plus court déplacement de la saison. Cet état de fait n'altérait toutefois pas la motivation d'un groupe exemplaire dans l'adversité.

D'entrée, l'équipe exerçait un pressing tout terrain pour singulièrement perturber son adversaire du jour. Mieux même, avec une première occasion de but dès la 9' de jeu, consécutive à un excellent centre croisé de Sylvain Barbe pour Jean-Baptiste Dugois qui ne parvenait pas à appuyer sa reprise des 15 m. Aiglepierre répliquait avec un coup franc bien tiré de la gauche par Lucas Creux pour une intervention efficace de Lucas Ecoiffier au second poteau (15'). Les Muscadiens ouvraient le score à la 19' avec à l'origine une superbe récupération du ballon de la part de Corentin Debrand à 40 m du but adverse. Ce dernier enchaînait débordement et centre en retrait parfait pour un Jean-Baptiste Dugois opportuniste à souhait avec en plein duel une reprise instantanée croisée qui finissait sa course dans le petit filet opposé (19'). Les Alpierris tentaient de réagir face à des voisins un peu fébriles défensivement et auteurs de plusieurs fautes de jeu sans conséquence. Les "Verts" faisaient malgré tout bonne impression et un nouveau pressing de Corentin Debrand dans son périmètre s'avérait payant. Le cuir parvenait aux 18 m à Sylvain Barbe qui s'offrait un crochet puis une frappe en force repoussée par Maxime Burtin sur... Dylan Ziegler seul aux 10 m. Le lutin muscadien doublait la mise d'un tir en force imparable (0 à 2, 26'). Score à la pause.

A la reprise Mouchard-Arc restait maître du jeu un peu à la surprise générale. A la 50', un corner "cafouillé" par la défense locale voyait Andréa Marino trouver la faille d'une frappe placée, hélas le but était refusé pour une main préalable dans l'action de jeu (50'). Ce n'était que partie remise car 3' plus tard Dylan Ziegler lancé dans le couloir droit, allait défier Maxime Burtin et bénéficiait d'un pénalty incontestable pour une faute de dernier recours de l'infortuné gardien du jour. Sylvain Barbe en bon capitaine et en bon spécialiste de l'exercice, transformait l'offrande sans trembler pour un 3 à 0 au tableau d'affichage (53') ! Aiglepierre sonné trouvait pourtant les moyens de relancer la partie grâce à un coup franc plongeant aux 18 m de Kevin Guinchard que Fabien Bernard convertissait en but d'une belle reprise de la tête (62'). La partie n'était pas finie mais la défense muscadienne se montrait à son avantage sous la houlette d'un Simon Javel impérial dans son rôle de couverture. Le FCMA n'oubliait d'ailleurs pas de contre attaquer pour manquer de rien d'inscrire un 4e but. En effet Kevin Renard et Saïd Aït Razzouk dans la continuité imposaient à Maxime Burtin deux parades déterminantes pour éviter le pire à ses coéquipiers (86'). Au final le FCMA s'imposait logiquement grâce à une belle solidarité d'ensemble et surtout une envie de "réussir" supérieure à son voisin alpierri. A noter le bon arbitrage d'Aurélien Girod, pondéré et efficace dans ses décisions, malgré la pression "derby" de ce type de rencontre.

Sans prétention et avec beaucoup de solidarité Le FC Mouchard-Arc tente de devenir compétitif. Ces deux victoires consécutives face à Jura Sud C et à Aiglepierre A doivent rassurer le club dans son ensemble et donner de la confiance à un groupe qui parvient à hausser son niveau de jeu. De quoi pousser un cri de victoire fort mérité. Bravo les gars ! Jacques Lecointre.

Passé l'euphorie de fin de match et un passage rapide au club house local, les Verts ont rejoint le le stade Louis Javel pour déguster le macvin du président pour une 3e mi-temps fort sympathique.