Les U11 ont réalisé un défi mitigé et terminent deuxième. La première rencontre contre Poligny est compliquée avec des difficultés à rentrer dans le match et avec un blessé. Au bout du compte, une défaite 1-0 qui aurait pu être plus large sans un grand Adrien dans les buts qui a multiplié les arrêts. Lors du deuxième match, l'équipe était plus en place offensivement, mais malheureusement des erreurs défensives ont coûté la victoire avec un match nul 3-3. Merci à Pascal pour l'arbitrage et à Valentin. Fred

Les U15-2 ont ouvert le score par Simon à la 15ème minute chez le leader Côte de L'Heute, ce qui laissait espérer obtenir un bon résultat. Malheureusement, malgré les apports de Paul, Alexis et Mathéo, l'impact physique imposé par l'adversaire ne l'a pas permis. Au final une défaite 7 à 3, un score sévère au vu des efforts fournis par les joueuses et joueurs. Mais ceci est un mal pour un bien, il faut continuer de travailler. Gérard

Grosse désillusion pour les Seniors :

Les visiteurs ouvraient le score dès la 10' de jeu par l'intermédiaire d' Antonin Courtier qui reprenait à bout portant au second poteau un centre tendu de Pigny. Champlitte doublait la mise par le même Courtier qui se faisait lui-même justice sur un pénalty obtenu dans une situation confuse (16'). Au bord du KO après un arrêt réflexe de Vincent Chapoutot sur une tête à bout portant de Peltret (27') et une action de but "vendangée" par Pigny à la 37', Mouchard-Arc.parvenait à réduire le score avant la pause avec une belle tête au 1er poteau de la nouvelle recrue Marius Soupa à la réception d'un corner tiré par Gabin Javel. Hélas dans le même temps Benyoucef se faisait expulser pour une altercation avec Roland le gardien adverse auteur d'un acte d'anti-jeu non sanctionné...(39').

A 10, Mouchard-Arc. parvenait à égaliser à la 50' avec un pénalty obtenu par Simon Javel et impeccablement transformé par son frère Gabin. Les locaux tentaient alors de prendre l'avantage pour se faire punir en contre par l'inévitable Courtier qui trouvait la faille d'un tir anodin des 18 m avec la complicité du poteau (69'). Le score ne changait plus pour une défaite muscadienne amère au vu du match !