Défaite logique de l'équipe Première chez le leader Rioz, promu en LR2

Championnat de LR3 : RIOZ-ETUZ-CUSSEY A 3 - MOUCHARD-ARC. A 0. Mi-temps : 2 à 0. Buts : Perrier (26', Thierry 35', Ferrand 75')

Les Verts s'attendaient à une sortie difficile chez le leader Rioz qui, en cas de victoire lors de ce dernier match à domicile, validait son accession en LR2. Au grand complet et sur leur terrain synthétique de prédilection, les Haut-Saônois tentaient d'entrée de se montrer offensifs. A la 7' de jeu, un mauvais renvoi muscadien permettait à César Przybylski de décocher une frappe des 18 m au ras du poteau. Bien organisé, le FCMA posait des problèmes à une équipe un peu crispée par l'enjeu. Au quart d'heure de jeu, Thibault Lecointre se blessait tout seul à la réception d'un coup franc (entorse de la cheville) pour quitter le terrain prématurément. A la 20' un coup franc obtenu côté gauche par Mouchard-Arc. permettait à Maxime Gaillard de placer le ballon au ras de la transversale puis plusieurs centres croisés de Sylvain Barbe en particulier obligeaient un Emmanuel Folin pas vraiment serein à intervenir des deux poings pour écarter le danger... Mieux même, sur un contre, Maxime Gaillard avait la possibilité de servir Romain Léon Martinez absolument seul plein axe, hélas son ouverture trop longue dans l'espace permettait au gardien adverse d'intervenir efficacement aux 35 m (22'). Ah si le FCMA avait ouvert le score sur ce coup là !!! Rioz trouvait finalement l'ouverture à la 26' en profitant au mieux de plusieurs erreurs défensives successives (mauvaise relance, centre mal négocié, etc..). Résultat : Cyril Perrier aux 18 m s'offrait une demi-volée victorieuse en pleine lucarne. Le leader plus libéré doublait la mise 9' plus tard sur un corner parfaitement coupé au 1er poteau par Damien Thierry (36'). L'affaire se compliquait pour le FCMA d'autant plus que Maxime Gaillard victime d'un sévère tacle adverse au milieu de terrain devait lui aussi regagner le banc de touche 'infirmerie" où... Mouss Boukraa se reposait d'une élongation derrière la cuisse...

Ce dernier -sur une jambe- revenait courageusement sur le terrain à la reprise pour aider ses coéquipiers à résister le mieux possible à un adversaire désormais dominateur. Sylvain Goni était pourtant tout près de réduire le score à la 47' d'une frappe lobée croisée qui obligeait Emmanuel Folin à effectuer une belle parade. La suite s'avérait beaucoup plus difficile mais l'abnégation défensive du groupe ne permettait pas à Rioz d'aggraver le score. Il fallait un coup franc des 25 m renvoyé par la transversale pour que David Ferrand inscrive le 3e but local dans l'allégresse générale côté tribune. Pour le Fun et pour soulager le blessé Mouss Boukraa, le coach entrait en jeu à 10' de la fin pour toucher quelques ballons... A la 92' Simon Javel s'offrait un raid de but dans le couloir gauche mais parti de ses 20 m il se faisait stopper par le "hors jeu de l'année"... et il ne pouvait alors pas aller s'offrir un face à face mérité avec le dernier rempart riolais (incroyable mais vrai !). Au final une opposition sérieuse dans l'adversité face à une équipe de Rioz forcément un ton au-dessus. La haie d'honneur muscadienne ponctuait une confrontation jouée dans un bon esprit. Chacun sa route... Pour Mouchard-Arc. l'ultime rencontre à domicile face à Champagnole B sera décisive pour se maintenir en LR3. Cardiaques s'abstenir ! JL

L'équipe B est allée la chercher !

3e division : Molay 1 - FCMA 2 : 2-3 (mi-temps : 2-2). Buts FCMA : Stéphane Diaz et Vincent Chapoutot (2)

Les Verts s'attendaient à rencontrer une équipe démobilisée, ils ont compris dès les premières minutes qu'il n'en était rien. Les locaux réalisent une bonne entame de match et ouvrent le score à la 12e minute de jeu. Mouchard-Arc a l'occasion d'égaliser sur une interception de Vincent Chapoutot mais perd son duel avec le gardien. Molay a l'occasion de doubler le score mais Osman Kus sort parfaitement dans les pieds de l'attaquant adverse. Il faut attendre la demi-heure de jeu pour voir une frappe sur la barre de Jean-Philippe Mussillon récupérée par Stéphane Diaz qui résiste à son défenseur avant de placer le ballon hors de portée du gardien. 2 minutes plus tard, Molay reprend l'avantage, profitant de l'espace laissé côté gauche. Mais à la 45e minute, Vincent Chapoutot bénéficie d'un duel aérien gagné par Corentin Besançon et ne laisse aucune chance au portier local en frappant fort sur son côté fermé.

La 2e mi-temps est très ouverte avec plus d'occasions, les 2 équipes étant déterminées à l'emporter. Le résultat est indécis mais les Verts, plus précis qu'en 1ère période dans la construction, manquent de réalisme. Molay a 2 énormes occasions de prendre l'avantage mais Osman repousse avec brio les 2 frappes. Ce sont finalement les Verts qui trouvent la faille à 10 minutes du terme sur une touche rapidement jouée dans l'espace pour Stéphane Schaeffer, relayé par Vincent Chapoutot pour un doublé. Les locaux poussent dans les derniers instants mais la défense tient bon jusqu'à la délivrance du coup de sifflet final.

Dans le même temps, Moissey s'est incliné contre Trois Monts. Le FCMA reprend donc la 10e place au goal-average, synonyme de maintien. Il reste une journée pour le confirmer contre Poligny-Grimont dimanche. Le plus dur semble fait mais il faut une victoire pour s'en assurer. Les Verts ont leur destin entre leurs mains... c'est bien parti, mais ne mettons pas la charrue avant les bœufs ! JPM