Mouchard-Arc. débutait bien la partie avec cette excellente action de Maxime Gaillard côté droit pour un service parfait à destination d' Alexandre Ruffinoni qui des 18 tirait en force dans... les nuages !! L'adversaire réagissait aussitôt et sur un long centre repoussé des poings par Bruno Ribouillard, la reprise de volée cadrée des 20 m qui suivait était heureusement contrée (5'). Sur une nouvelle attaque incisive un attaquant adverse hors jeu d'un rien trouvait l'ouverture pour un but refusé (10') alors qu'en face la frappe croisée de Max Gaillard aurait pu connaître aussi la réussite sans une déviation opportune (15'). Crotenay/Combe d' Ain manifestait de réelles belles intentions dans le jeu pour mettre au supplice une défense débordée et ouvrir le score en deux temps à la 19'. Le FCMA n'avait pas le temps de gamberger car sur l' offensive suivante il obtenait un corner lourd de conséquences pour son hôte. Le coup de pied de coin était repris pas Fabien Chapoutot au 2e poteau pour un but tout fait... enlevé de la main par un défenseur. L'arbitre ne pouvait pas faire autrement que d'appliquer le réglement avec l'expulsion du fautif et l'attribution d'un pénalty parfaitement transformé par Fabien Dugois (20'). Dans la foulée, Kadafi Madi Baza lançait Alexandre Ruffinoni dans l'espace avec comme conclusion un tir croisé renvoyé par le poteau et... repris en force par Kadafi Madi Baza pour une parade parfaite du gardien (21'). A 10 contre 11 les gars du plateau soutenaient largement la comparaison avec des "Verts" pas très inspirés. A la 27' un coup franc placé aux 20 m était repoussé par Bruno Ribouillard sur son côté et un attaquant reprenait la balle de peu à côté. Mouchard-Arc. ne parvenait toujours pas au fil des minutes à réellement manifester sa supériorité comptable avec un score de 1 à 1 à la mi-temps.
Crotenay/combe d' Ain se montrait dès la reprise avec un centre dangereux et un corner difficilement renvoyé (47'). Mieux même à la 63' avec une reprise aussi instantanée qu'inspirée des 25 m et un ballon qui va... toucher le poteau opposé d'un Bruno Ribouillard battu. Il fallait alors attendre le dernier quart d'heure pour espérer une victoire muscadienne. A la 78' un excellent centre de Thibault Lecointre de la gauche permettait à Maxime Gaillard de devancer le gardien de la tête mais son lob était "sorti" sur la ligne par un joueur en opération sauvetage. L'adversaire restait dangereux en contre, témoin ce tacle indispensable de Simon Javel aux 20 m pour stopper un raid individuel en direction du but (81'). Mouchard-Arc. s'offrait une fin de match beaucoup plus dynamique avec deux occasions de but dans les arrêts de jeu. A la 94' un long coup franc des 35 m dans le paquet trouvait Fabien Chapoutot pour une tête au ras du poteau d'une cage désertée par son titulaire. Et arrivait alors cette fameuse dernière opportunité avec encore à l'origine un coup franc. La reprise de la tête de Léo Filippi filait hors cadre mais Thibault Lecointre jaillissait pour reprendre un ballon de but tout fait à 50 cm de la ligne mais on ne saura jamais pourquoi (rebond, maladresse, malchance...caprice des dieux, etc..) la sphère sortait à l'extérieur. Ce partage des points récompensait légitimement une méritante équipe de Crotenay/Combe d' Ain qui a fait bonne impression et joué ne l'oublions pas à 10 contre 11 durant 70'. Côté FCMA des défaillances individuelles (il paraît qu'il y avait des raisons à cet état de fait), un manque de cohésion et de rigueur ont nui au rendement de l'ensemble. La réussite ne peut pas toujours être au rendez-vous, et il faudra de la performance collective pour atteindre l'objectif. La LR3 ça se mérite ! Et pour l'obtenir, il faudra retrouver l'envie et la cohésion lors des 3 dernières rencontres de la saison. ! JL

Le staff des U18 a mis en garde le groupe suite à l’euphorie dans les vestiaires samedi dernier où l’impression était d’avoir remporté le championnat ! Il restait 3 match à jouer… et aucun point à égarer ! A Mont sous Vaudrey, sur un terrain, ou plutôt un champ, les conditions de jeu sont catastrophiques mais cela vaut pour les deux équipes. La partie débute avec un manque de rythme des visiteurs et des joueurs trop faciles, un engagement physique limite et un arbitre qui peine à trouver l’équilibre. Tous les ingrédients sont réunis pour un match piège… La mi-temps arrive sur un score vierge malgré avec 2 occasions franches et un poteau pour l’entente FCMA/TOJF et une possibilité pour MSV qui se bat avec ses armes. L’arbitre a tendance à laisser jouer (2 fautes non sanctionnés qui auraient pu valoir un pénalty) et le juge de touche adverse à voir des hors-jeux (1 but annulé) et des fautes lors de nos actions dangereuses. Puis, sur un fameux dégagement, MSV ouvre le score à la 55e sur un face à face. Les visiteurs réagissent et jouent mieux puis reviennent au score grâce à Victor Trouttet 10 minutes plus tard. Mais les joueurs locaux veulent réaliser l'exploit et ça se voit ! A force d’abnégation, le 2-1 arrive sur un contre après à un corner en faveur des Verts et une phase défensive inexistante avec un marquage aléatoire et un nouveau duel perdu. Quelle frustration et le rêve d’ascension en U-19 Ligue devient complètement utopique.
Cela s'additionne au verdict du District de donner le match perdu (et donc 4 points de moins) contre Jura Dolois suite à une réclamation de leur part (un coup bien calculé) pour avoir aligné 3 joueurs U-17 Ligue considérés comme « supérieurs ». Cela pourrait amener à avoir moins de regrets mais la pilule est dure à avaler pour le groupe et ses dirigeants. Les deux derniers matchs seront d’excellents matchs de préparation avant le jour J. Pour le groupe, il reste à méditer « qu’il ne faut jamais, ô jamais sous-estimer une équipe » et qu’un match se joue d’abord dans la tête et dans l’état d’esprit puis sur le terrain. Pour gagner un championnat la régularité doit être au rendez-vous. Comment expliquer un tel écart de performance entre deux week-ends sur le terrain, l’arbitrage et les absences ne suffisent pas, à chacun de se remettre en question. L'ultime objectif est quand même une Coupe du Jura qu'il faudra gagner sur le terrain ;-) afin de démontrer les qualités de l'équipe et couronner une saison par un trophée, ce groupe en a le potentiel c’est certain, mais pour cela il faudra le mental et l’état d’esprit pour le ramener (ce qui serait quand même le 4e consécutif pour les joueurs du FCMA !!!). Réponse le 15 juin. DGIA