Face à un adversaire expérimenté et désireux de s'imposer sur son terrain, le FCMA se retrouvait en difficulté dès le coup d'envoi même si les débats s'avéraient plutôt équilibrés. A la 10' les Catharus s'offraient une 1ère occasion suite à un excellent centre repris de la tête au-dessus. Dans la minute suivante Simon Javel effectuait un raid incisif côté gauche. Un contre favorable lui permettait de se présenter seul face au gardien qui s'interposait avec brio pour dévier la frappe en corner. Montmorot restait offensif en profitant de quelques "largesses" adverses dans le marquage, témoins ces deux tirs largement hors cadre aux 17' et 25'. Mouchard-Arc. se créait pourtant la plus belle opportunité de but à la 26' consécutivement à un corner repris deux fois en force au 2e poteau par Mathieu Busi... pour deux parades déterminantes du gardien. A la 32' de jeu c'était Léo Filippi inspiré sur le coup qui voyait son tentative croisée des 25 m frôler le poteau d'un goal archi-battu. La partie s'avérait très indécise avec peu de maîtrise chez les Muscadiens. Des intentions mais beaucoup de déchets techniques...
A la reprise, peu d'actions marquantes si ce n'est la blessure conséquente de Jean Baptiste Dugois (grosse entorse de la cheville à la 53'). Montmorot avait l'occasion d'ouvrir le score sur un long centre qui lobait Simon Javel pour un attaquant seul à droite. Son tir en force permettait à Bruno Ribouillard d'effectuer une excellente parade (64'). Le FCMA réagissait et l'adversaire multipliait les fautes avec au final l'expulsion du latéral gauche pour un 2e avertissement (70'). En infériorité numérique, les banlieusards lédoniens manifestaient de réels signes de fatigue. A la réception d'un coup franc tiré par Simon Javel, Mathieu Busi reprenait le ballon en force dans les 6 m mais le gardien effectuait un arrêt-réflexe étonnant (80'). Ce n'était que partie remise car un service précis au cœur de la défense d' Alexandre Ruffinoni à la 82' permettait à Kadafi Madi Baza d'enchainer le geste parfait pour enfin trouver les filets adverses (un superbe but de la recrue de l'inter-saison qui laisse penser que des fois le football c'est facile !). Le FCMA ne craignait pas longtemps une éventuelle égalisation car 4' plus tard, Simon Javel prenait l'espace intérieur pour doubler la mise d'une subtile frappe piquée (86'). Le FCMA venait de décrocher dans la douleur un succès ô combien précieux chez un adversaire bien difficile à manœuvrer. Peut-être un signe du destin... JL

gevry.jpgL'équipe Réserve du FCMA recevait Gevry, une équipe qui se bat pour être sur le podium. Après 10 minutes d'observation, Gevry prend le jeu à son compte et se crée un 1ère occasion mais l'attaquant écrase trop sa frappe. Les visiteurs prennent l'avantage sur une tête à 6m qui finit sous la barre (0-1, 25'). Ce but a le mérite de réveiller les joueurs locaux qui se mettent enfin à construire du jeu, mais sans se créer d'occasion. Il faut attendre la 36' pour que Florian Champenois égalise sur coup-franc face au but, grâce à une frappe de l'extérieur du pied qui traverse le mur et fini à l'intérieur du poteau. Les visiteurs sont tout près d'inscrire un 2e but, mais Greg Puget parvient à dévier le centre du haut du crâne.
La 2e mi-temps est équilibrée avec peu d'occasions de part et d'autre. Une tête piquée est détournée par Jean-Philippe Mussillon (sorti de sa retraite pour l'occasion) à la 54' puis se sont les locaux qui ont l'occasion de prendre les devants suite à une belle action collective et un centre d'Alexandre Campa, mais la reprise de Nabil Latif passe au ras du poteau. A un quart d'heure du terme, un joueur de Gevry profite d'un mauvais rebond dans la surface pour placer un plat du pied impeccable (1-2, 74'). La fin de match est débridée, tour à tour les 2 équipes ont l'occasion de marquer mais le score reste inchangé, malgré 2 occasions franches pour Alexandre Campa, bien lancé dans l'espace, mais qui manque de précision dans le dernier geste. JPM

Les U18 accueillaient Coteaux de Seille/Bresse Jura, lanterne rouge du groupe. Malheureusement, après plusieurs week-end sans jouer, certains joueurs locaux ont montré une intelligence de jeu et un état d'esprit défaillants. Mais l'essentiel est là : une victoire (9-4), pas de blessé ni de carton rouge... les esprits étaient sans doute tournés vers JDF ;-)). Il faudra du monde et de l'ambiance au stade Louis Javel samedi pour cette finale du championnat !!! DG