Les seniors A ont remporté une courte mais très logique victoire 2 à 1 face à Damparis A samedi soir en nocturne. D'entrée de jeu les muscadiens prenaient la direction des opérations pour se créer plusieurs occasions de but. Profitant de l'absence de jeu défensif de son attaquant, le latéral Simon Javel s'offrait une série de débordements côté gauche pour apporter un danger permanent dans l'arrière-garde visiteuse. Sur l'un de ses centres Fabien Chapoutot plaçait une reprise de la tête au-dessus (15') puis Paul Jeunet ponctuait une bonne action individuelle d'une frappe des 20 m de peu à côté (21'). Dans la foulée Fabien Chapoutot ajustait une superbe reprise de volée des 25 m que le gardien adverse "sortait" d'une parade parfaite... avec la complicité de la transversale ! (24'). Enfin Simon Javel récidivait dans l'espace pour servir sur un plateau Jean-Baptiste Dugois au second poteau. Ce dernier ouvrait le score sans discussion pour un avantage bien mérité (31'). En face Damparis essayait bien de construire un jeu cohérent mais en se montrant bien timoré en attaque. A la reprise le FCMA continuait à "pousser" mais le gardien adverse se montrait toujours aussi performant pour laisser espérer à ses coéquipiers une toujours possible égalisation. A la 62' Paul Jeunet s'enfonçait à gauche pour une frappe en force que le gardien ne pouvait que détourner... sur la tête de Thierry Collette en embuscade pour un joli but et un score de 2 à 0 à la clé. Damparis dominé profitait pourtant d'une grosse erreur de marquage sur un corner pour contre toute-attente trouver la faille d'une belle tête au premier poteau et relancer la partie à la 72' de jeu. Les locaux continuaient malgré tout d'attaquer mais Fabien Chapoutot d'une tête à bout portant et Cédric Darnaud suite à un bel enchaînement trouvaient le gardien à la parade, puis Paul Jeunet parfaitement servi par Cédric Darnaud ratait l'inmanquable (80') avant de s'offrir un superbe enchainement ponctué d'une frappe magnifique... renvoyée par la transversale sur la ligne (85'). Mouchard-Arc s'imposait sur la plus étroite des marges alors que la différence comptable aurait du être beaucoup plus nette au tableau d'affichage ! Reste que le FCMA est toujours invaincu après 16 journées de championnat et a réalisé un nouveau grand pas vers la 1ère division.

On peut perdre un match et être satisfait de la prestation de l'équipe. C"était le cas dimanche dernier à Besançon pour les U19 du FCMA. Respectueux de leur engagement sportif, solidaires et généreux dans l'effort, les muscadiens ont une nouvelle fois fait jeu égal avec un bon adversaire sans décrocher un partage des points mérité sur l'ensemble de la partie. Les muscadiens débutaient la partie sans complexe et sur le 1er débordement de Maxime Gaillard ponctué d'un centre tendu, Alex Rochet surgissait pour catapulter le ballon au fond des filets (5'). 0 à 1 pour un avantage-surprise. Clémenceau tentait bien de réagir mais les Jurassiens bien en place, se montraient à leur avantage défensivement même s'il fallait un bon réflexe de Thibaud Bazaud (gardien improvisé) pour éviter l'égalisation à la 21' de jeu. Mouchard-Arc était d'ailleurs tout près de doubler la mise sur une tête de Maxime Gaillard au second poteau que le gardien adverse "sortait" avec la complicité du poteau (28'). Finalement les Bisontins égalisaient avec une certaine réussite sur un coup-franc repoussé une 1e fois avant une reprise aux 18 m déviée pour surprendre le pauvre Thibaud Bazaud (32'). Dès la reprise sur une attaque muscadienne, Maxime Gaillard héritait d'un excellent ballon aux 18 m mais notre ailier droit manquait d'efficacité sur ce coup-là (tir mal négocié) alors que le but était grand ouvert (47'). la partie restait indécise et de plus en plus décousue. Clémenceau tentait de prendre l'avantage sur quelques attaques bien amorçées mais nos U19 se montraient intraitables. Mouchard-Arc cédait sur finalement sur une action individuelle de l'excellent n° 10 bisontin qui parti aux 30 m, passait en revue tout le côté droit pour doubler la mise de près (68'). Au courage le FCMA restait pourtant dans la partie et à 10' de la fin une superbe frappe enroulée de la gauche par Maxime Gaillard "tutoyait" le poteau opposé alors que le gardien était archi-battu. Et quand ça ne veut pas sourire... ça ne veut pas ! 93' le dernier coup-franc de la partie voyait Thibault Lecointre reprendre le ballon en pivot aux 6 m et le gardien bisontin se retrouvait... sur la trajectoire pour éviter une égalisation qui s'est jouée à une percelle de réussite sur ce coup-là. Au final une défaite 2 à 1, des regrets mais aussi des motifs de satisfaction pour un groupe qui prépare au mieux des années futures forcément source de satisfaction et de performance individuelle. Il faut continuer à montrer le même état d'esprit.

Pour les U17, les paramètres étaient réunis pour un match galère : Foucherans refuse de reporter le match (c’est de bonne guerre), de nombreux joueurs en voyage scolaire, les blessés mais surtout des joueurs qui ont décidé de ne pas participer à cette rencontre qui, pour le club et les joueurs présents, représente beaucoup ! Ils font passer leurs envies personnelles avant le club et leurs partenaires depuis plusieurs années et c'est fort regrettable. C’est donc à 10 que les Verts se déplacent à Foucherans pour ce ¼ de finale de coupe du conseil général U17. Heureusement, certains joueurs blessés sont venus encourager leurs partenaires, mais également jouer pour compléter l’effectif (Ramounza dans les buts : UN GRAND MERCI A LUI). Un dispositif que certains joueurs connaissent a été mis en place : 3-5-1 ; Bebert remonté en 6 avec Paul, Vincent en libéro, Victor en 10, Sylvain et Anthony en stoppeurs, Quentin Costa et Mickael dans les couloirs et Quentin Prudent seul en pointe. Cela fonctionne très bien avec une domination territoriale et de nombreuses occasions. Ramounza n’est pas vraiment inquiété mais il fait le nécessaire pour rassurer sa défense. Les joueurs défensifs font un énorme travail, les couloirs sont bien exploités et les milieux sont très actifs dans un dispositif offensif, où Victor et Paul donnent le tempo de la rencontre. Mais la domination reste stérile sans occasions franches, mis à part sur une action de Quentin Costa qui, lancé sur son côté, rentre dans la surface mais après avoir fixé le gardien, voit sa frappe frôler l’extérieur du poteau. Lors des tirs au buts, notons que Ramounza détourne un pénalty qui malheureusement fini quand même au fond des filets. Nos tireurs font preuve d’un grand sang froid pendant cette épreuve et réalisent un sans faute. Au final 0-0 à la fin du temps règlementaire et 3-5 aux tirs aux buts. Félicitations aux joueurs présents, avec une mention spéciale à Ramounza mais aussi à Florian venu au match supporter ses coéquipiers et prodiguer des conseils à Ramounza.