Comme les équipe jeunes, les Seniors B se sont qualifiés pour le prochain tour de la coupe du Conseil Général en disposant difficilement de Fort du Plasne B qui a vendu chèrement sa peau. Il a, en effet, fallu attendre la prolongation pour que les Verts, de noir et rouge vêtus, parviennent à prendre le large en inscrivant 3 buts. La jeunesse a fait la différence puisque 7 joueurs de moins de 19 ans étaient sur la feuille de match. Mais les joueurs du FCMA auraient du se mettre à l'abri dès la 1ère mi-temps, les occasions s'enchaînant mais la finition n'était pas au rendez-vous. En début de 2e mi-temps c'est Alexandre Ruffinoni qui ouvrait enfin le score. Mouchard-Arc avait plusieurs occasions de doubler la mise mais les locaux se montraient plus presants et égalisaient à dix minutes de la fin du temps réglementaire. En prolongation, il fallait un coup de 40m de Thibaud Bazaud qui lobait le gardien local pour redonner l'avantage à nos couleurs. C'est finalmement Vincent Rodoz qui réalisait un doublé pour assurer la qualification pour les 1/4 de finale.

Les U17 se sont très facilement qualifié contre une faible équipe, en infériorité numérique dès le coup d'envoi. Résultat un score fleuve 10-0 et un billet pour les 1/2 finales de la coupe du Conseil Général. A n'en pas douté le prochain match sera plus compliqué !

UN MATCH DE LEGENDE : UNE (VIEILLE) ETOILE EST NEE DANS LE CIEL DE MAMIROLLE VENDREDI SOIR ! En 1968 Andy Warhol disait "chacun a droit à son quart d'heure de célébrité au cours de sa vie"! Et bien ce vendredi 2 avril 2010 à l'occasion du match vétérans à Mamirolle c'est le "jéjé" alias Jérôme Marsaud qui s'est offert non pas un mais six quarts d' heure (1 h 30 de jeu) pour marquer les esprits et se construire une légende. Bien sûr Jean-Marc Busi avait ouvert le score de près dès la 2e' en profitant d'un corner "vendangé" par le gardien adverse, bien sûr l'adversaire avait égalisé d'une frappe impeccable à la 17' mais tout cela s'avérait bien banal. Et puis le sens de l' histoire s'est accéléré et le festival "jéjé" à débuté ! A la 26" de jeu un corner tiré par Fabrice Senot était remisé de la tête par Jacques Lecointre en retrait aux 25 m pour une frappe fulgurante et victorieuse au coeur d'une défense médusée signée...Jérôme Marsaud (Buuuttt !). Dans la foulée une tête de Fabrice Senot puis une frappe enroulée de Kiki Pugeault trouvaient les montants mais le réalisme était pour qui vous savez... oui Jérôme Marsaud qui triplait lui la mise à la 32'. A la réception d'un ouverture croisée de Jacques Lecointre au second poteau, le goléador local tentait une reprise de volée prétentieuse qui finissait sa course au fond des filets avec la complicité d'un défenseur adverse (buuuttt !). Les occasions restaient partagées entre les deux équipes mais l'avantage était net au tableau d'affichage à la pause (3 à 1). A la reprise Mamirolle tentait beaucoup avec plusieurs frappes de loin dangereuses mais toujours hors du cadre. Le FCMA s'offrait lui des contre précis et à la 61' Fabrice Senot "balancé" en pleine surface obtenait un pénalty incontestable. Jérôme Marsaud dans le rôle du justicier, transformait la sentence d'une frappe en force placée difficile à décrire : du Grand Art ! (buuuttt !). Sous les encouragements d'un public conquis scandant sans discontinuer "jéjé..jéjé.." Jérôme Marsaud poursuivait son travail de sape sur tout le front de l'attaque muscadienne et à la 74' c'était la montée sur le nuage de l'éternité. Lancé en profondeur le même Jérôme Marsaud plaçait sa fameuse double-accélération pour conclure l'action d'un tir au raz du poteau (buuuttt !) Deux fois encore le buteur du jour était tout près de scorer dans le dernier quart d' heure mais la lucidité n'était plus au rendez-vous (un 5e but, non, le "jéjé" n'aurait alors pas pu éviter le contrôle anti-dopage). Kiki Pugeault mis dans l'ombre, tentait alors de marquer un..petit but mais en 4 ou 5 occasions le dernier geste s'avérait trop approximatif. Score final : 5 à 1 AVEC 4 BUTS DE Mr +. Porté en triomphe par ses coéquipiers "jéjé" venait incontestablement de flirter avec la gloire. (A si cette note de match avait pu compter pour l'obtention du bac G !) Pour les spécialistes : 6 novembre 1974 : St Etienne 5 - Hajduk Split 1 avec 2 buts de Triantafilos. 2 avril 2010 : Mouchard-Arc. 5 - Mamirolle 1 avec 4 buts de Marsaud. L'histoire se répète sans cesse et se bonifie...

L'équipe Réserve s'est difficilement imposée samedi à Monnet la Ville en match en retard contre la Réserve de Combe d'Ain. Menés au score, les Verts sont revenus dans le match grâce à un but de Vincent Rodoz, avant de prendre l'avantage sur un pénalty transformé par Sylvain Mourey. En fin de match c'est Jonathan Ginollin qui ajoute un 3e et dernier but. Place à la coupe lundi.