Les jeunes supporters muscadiens tous de vert vêtus avaient amené les banderoles et ont encouragé leur équipe du début à la fin, assistés par tambour, trompette et corne de brume.




De l'autre côté du terrain, les familles n'étaient pas en reste. Un match regardé par plus de 300 personnes, avec des Verts pour une fois en blanc.



Nos joueurs prennent le jeu à leur compte. Ils profitent de leur domination dans le domaine aérien : sur un corner, Thibaud Lecointre de la tête trouve le portier adverse qui repousse le ballon dans les pieds de ... Thibaud Lecointre qui ouvre le score à la 20e min.


Macornay va pourtant revenir au score sur un coup franc renvoyé par le poteau repris par un attaquant plus rapide que la défense muscadienne. Avant la mi-temps, Alexandre Ruffinoni sur un exploit personnel a l'occasion de redonner l'avantage à son équipe mais il trouve l'extérieur du poteau visiteur.

La 2e mi-temps ressemble à la 1ère et c'est cette fois Paul Jeunet qui marque de la tête. Les joueurs se précipitent vers le banc pour partager leur joie avec les remplaçants.


Les joueurs de Jaccques Lecointre auraient pu aggraver le score mais le gardien visiteur réalise 2 arrêts de grande classe.
Macornay y croit encore et s'impose de plus en plus dans les duels. Aurélien Bel doit sortir dans les pieds d'un attaquant adverse mais ne peut rien faire à la 84e minute la tête de l'attaquant adverse trouvant la lucarne.


Alexandre Campa, après un long raid, a l'occasion de donner la victoire à son équipe mais il est repris par un défenseur au moment de frapper. Il faut donc passer par la séance des tirs au but.

Alexandre Ruffinoni voit son tir au but stoppé par le gardien adverse, décidément bien inspiré. Aurélien Bel n'aura pas cette chance, et pourtant, 3 fois il touche la ballon sans malheureusement pouvoir le sortir ; Macornay fait un sans faute et remporte la Coupe.


Cela n'enlève en rien l'excellente saison des protégés de Jacques Lecointre. Tout le groupe est à féliciter.